Maîtrise

Offre de maîtrise en sciences vétérinaires, option épidémiologie

Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal

 

Sujet: Développement et évaluation d’outils de communication pour les éleveurs de petits ruminants dans la Boucle du Mouhoun, Burkina Faso.

Le cheptel du Burkina Faso est composé de 9 millions de bovins, 8 millions de moutons et 12 millions de chèvres. Plus de 85% des familles burkinabées tirent une partie de leurs revenus de l’élevage. Un partenariat s’est développé entre l’Union des Producteurs Agricoles-Développement International (UPA-DI) et le Groupe International Vétérinaire de la Faculté de médecine vétérinaire (FMV) afin d’augmenter les capacités en santé animale de l’organisation paysanne burkinabée, UGCPA (http://ugcpabm.org/), avec laquelle UPA-DI travaille depuis 25 ans, et ses membres éleveurs de petits ruminants. UGCPA œuvre dans la Boucle du Mouhoun où l’accès à des services vétérinaires est très limité. Après consultation, en 2016, auprès des éleveurs de trois communautés, tous étaient unanimes à l’effet que les besoins en santé animale sont grands, autant concernant la prévention (maladie, alimentation, biosécurité et conditions de logement), que le renforcement des capacités cliniques. Ainsi, ce projet de maitrise s’inscrit dans le cadre d’un projet mené par le GIV en vue de développer les capacités en santé animale des éleveurs de petits ruminants au Burkina Faso.

 

L’étudiante ou l’étudiante réalisera son projet en collaboration avec le GIV et ses partenaires. L’objectif du projet est de développer et évaluer des outils de communication et de collecte de données visant l’amélioration de la santé des petits ruminants.

 
Dans le cadre de son projet, l’étudiant participera à deux séjours de quatre semaines dans la région de la Boucle du Mouhoun, au Burkina Faso; ces séjours se dérouleront dans le cadre des missions réalisées par le Groupe International Vétérinaire de la FMV, en collaboration avec l’UPA-DI et l’UGCPA. L’étudiant se joindra alors à une équipe composée d’un professeur de la Faculté de médecine vétérinaire et d’un(e) étudiant(e) vétérinaire du premier cycle et/ou d’un producteur de petits ruminants du Québec. Lors de ce stage, le candidat à la maitrise se familiarisera avec le contexte de l’élevage au Burkina, participera aux ateliers en santé animale, et validera auprès d’éleveurs un échantillon du matériel pédagogique à développer. En dernier lieu, l’étudiant sera responsable d’évaluer les effets du matériel pédagogique sur les connaissances et compétences des éleveurs participants au projet.

 

 

Candidat(e) recherché(e):

Essentiels:

• Formation en santé animale : DMV (en cours)* ou programme connexe

• Bon dossier académique

• Esprit d’équipe

• Maitrise du français écrit et oral

• Compétences en communication avec des personnes n’ayant pas de connaissances scientifiques

• Habiletés à concevoir du matériel pédagogique tenant compte des aspects interculturels et d’une clientèle pouvant être analphabète.

• Bonne capacité d’adaptation interculturelle

 
Des atouts:

• Ayant suivi le cous de Développement international vétérinaire (PAA4409)

• Expérience avec des communautés d’éleveurs dans des pays du Sud

 

 

Soumission du dossier:

Envoyez à Denise Bélanger (denise.belanger@umontreal.ca) avant le 24 décembre 2017: une lettre de motivation (max deux pages), le CV et le dernier relevé de notes universitaires ainsi que le nom et les coordonnées de deux personnes pour référence.

 

*L’inscription au programme DMV-MSc doit se faire avant le 5 janvier 2018.

 

Pour toute demande d’information, veuillez-vous adresser à Denise Bélanger (denise.belanger@umontreal.ca)